[Compte Rendu] Réunion publique avec Jean Christophe Lagarde : Construire l’alternance pour 2017

Jean-Christophe Lagarde était l’invité de la fédération UDI Rhône et la Fédération UDI Métropole de Lyon.  Cette rencontre était l’occasion d’échanger sur le thème « Construire l’alternance pour 2017 », mais également des thèmes nationaux. Voici le compte rendu écrit par Damien Thiebaut et les photos de la journée !

Mercredi 27 avril, réunion publique à Écully

C’est devant une salle comble que Jean-Christophe Lagarde a été accueilli par Yves-Marie Uhlrich, Maire d’Ecully et délégué fédéral de l’UDI. Environ 200 personnes sont venues écouter son discours et poser leurs questions.

Pour commencer, il a tout d’abord souligné les échecs de l’exécutif avant de présenter une série de propositions qui devront être portées dans le projet présidentiel et législatif de l’UDI actuellement en préparation.

Jean-Christophe Lagarde considère que le modèle économique et social français élaboré il y a près de 70 ans est aujourd’hui à bout de souffle. Il convient de le reconstruire totalement pour le rendre plus souple et adaptable à notre société.

Jean-Christophe Lagarde propose notamment la mise en place d’un seul système de retraite, le retour aux 39 heures pour permettre aux entreprises de retrouver de la compétitivité, le basculement d’une partie importante des charges sociales vers la consommation – proposition centriste qui n’a jamais été appliquée  – il se prononce également pour la simplification du code du travail et des normes.

Sur le plan de la fiscalité Jean-Christophe Lagarde ne croit pas qu’une baisse massive soit possible vu l’état de nos finances publiques même si une baisse serait souhaitable à terme.

Le président de l’UDI évoque ensuite la situation en Europe. Il rappelle tout d’abord que notre formation politique s’affiche clairement comme fédéraliste même si nous sommes conscients que l’Europe ne fonctionne pas actuellement comme  elle le devrait. Jean-Christophe Lagarde souhaite la mise en place d’un gouvernement économique de la zone euro et  à moyen terme d’un serpent social qui permette de rapprocher les normes sociales dans tous les pays de l’union ou tout au moins dans ceux de la zone euro.

Par ailleurs, notre président rappelle qu’il est l’un des rares à ne pas craindre un éventuel départ du Royaume-Uni de l’Europe car selon lui les Britanniques auraient plus à perdre que nous.

Par la suite, Jean-Christophe Lagarde aborde également lors de cette rencontre l’avenir de l’éducation nationale. Selon lui, il est incompréhensible que plus de 100 000 élèves sortent du système scolaire sans qualification, alors que l’éducation nationale est le premier budget de la nation. Il faut mettre le maximum de moyens sur l’école maternelle et primaire, car un bon départ est crucial pour la réussite scolaire. Il faut également laisser l’initiative aux enseignants qui connaissent mieux le terrain que le ministre. L’éducation nationale a besoin de souplesse ! Il faut également avoir le courage de dire que la rémunération des enseignants est insuffisante par rapport à celle de leurs collègues européens.

Pour réaliser toutes ces réformes, le président de l’UDI souhaite participer à l’alternance en 2017, mais ces réformes ne réussiront que dans le cadre d’une coalition la plus large possible.

Jean-Christophe Lagarde espère que 2016 sera pour l’UDI le temps des idées

Damien Thiebaut
Militant de la Fédération UDI Métropole de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *