Hold-up démocratique …

Tribune de Christophe Geourjon 

Imaginons que Poutine réduise le temps de parole de la plupart des partis de l’opposition pendant les campagnes électorales. Les réactions seraient unanimes pour dénoncer un dictateur en puissance. C’est pourtant ce qu’une majorité de députés Français viennent d’adopter sans état d’âmes.

Durant les 5 semaines précédant l’élection présidentielle, les médias pourront attribuer de fait des temps de parole proportionnels aux sondages, ce qui aboutit donc à favoriser les grands partis établis. La règle de l’égalité ne s‘appliquant que durant les 2 dernières semaines. Exit donc le principe de l’égalité de traitement démocratique.

Autre évolution introduite par cette loi dite de «modernisation de l’élection présidentielle», les dépenses de campagne seront comptabilisées sur 6 mois au lieu d’un an, ce qui revient encore une fois à avantager les grands partis qui pourront dépenser la même somme en deux fois moins de temps. Ce qui revient aussi a favoriser le sortant qui pourra 6 mois de plus faire campagne au frais de l’état!

Plus généralement il est choquant de changer les règles de l’élection présidentielle à peine plus d’un an avant le premier tour, d’autant plus que l’on voit trop bien les avantages que peuvent en tirer les deux partis qui dominent notre vie politique. L’objectif semble clair: limiter le choix des Français à trois bulletins: Parti socialiste, les Républicains et Front national

Verrouiller le débat démocratique risque de faire monter encore plus haut le 1er parti de France, celui des abstentionnistes.

Christophe Geourjon


A voir également :

L’intervention de Jean Christophe Lagarde sur la proposition de loi relative aux règles électorales le 5 avril 2016, à l’Assemblée Nationale.

« Le PS verrouille le débat présidentiel en supprimant l’égalité du temps de parole des candidats ! Une honte de plus dans ce quinquennat raté. »

« Vous voulez nous soumettre au diktat commercial des chaînes de télévision en changeant les règles du temps de parole ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *