[Le Progrès] La vétusté du vieux Palais des sports de Gerland fait grincer des dents


Ouvert en 1962, sous l’impulsion du maire Louis Pradel, le Palais des sports de Gerland, avenue Jean-Jaurès, souffre, selon le rapport de la Ville de Lyon, « d’une obsolescence généralisée occasionnant de nombreux dysfonctionnements et de non-conformités des installations ».

Impossible alors ne pas approuver des travaux de mise en sécurité, portant notamment sur le système de sécurité incendie et le désenfumage pour un montant global de 1 272 000 €.

L’opposition demande une étude globale depuis dix ans

Pourtant, si la délibération a été adoptée par l’ensemble des élus lundi 19 novembre au conseil municipal, elle a fait réagir l’opposition.

Pour Christophe Geourjon, président de l’Union des démocrates et indépendants et apparentés UDI, il n’est pas concevable que ce site reste en l’état, sans réelle perspective.

« Nous avions demandé, en 2008, qu’une étude globale soit lancée. Dix ans plus tard, rien n’a été effectué et encore moins un plan d’investissement global pour la réhabilitation du Palais des sports. Allez vous passer aux actes ? Quelle est votre ambition ? », a demandé le conseiller de la Métropole à Gérard Collomb, maire de la ville.

Pour sa part, Stéphane Guilland, chef de file des Républicains à Lyon, a décoché quelques flèches sur les promesses non tenues du maire : « La rénovation du Palais des sports de Gerland qui reste en piteux état, en fait partie. Elle apparaît en 2001, réapparaît en 2008, puis en 2014. Des travaux de la mission d’information et d’évaluation sur le devenir du site sportif de Gerland, constituée à notre demande, avaient en 2009 mis en évidence les difficultés que pose ce bâtiment. À la lecture du contenu de la délibération, on ne peut que rester sur notre faim. On est bien loin de la rénovation plusieurs fois annoncée et, on allonge la liste des dépenses engagées sur le site de Gerland ! »

Le futur centre nautique de Gerland, autre promesse en suspens

Ces deux groupes politiques militent pour une vision d’ensemble concernant le site de Gerland. Tour à tour, ils sont revenus sur l’annonce faite par Gérard Collomb en 2016, d’un nouveau centre nautique dans ce quartier, ouvert toute l’année, d’ici à la fin du mandat.

Les élus d’opposition déplorent le manque d’information sur la localisation, la date de construction et le mode de financement de ce futur complexe nautique : « Nous recevons des bribes d’informations sans aucune vision concrète d’un projet. »


SITE DE GERLAND : « NOUS ALLONS RÉFLÉCHIR À UNE VISION DE MANIÈRE GLOBALE »

Gérard Collomb, maire de Lyon

Gérard Collomb a rappelé le beau projet du stade entièrement rénové par le LOU rugby. Pour le reste, l’édile n’a pas apporté de réponse précise : « Nous allons réfléchir à une vision de manière globale de ce qui se passe au Palais des sports de Gerland, à la Halle Tony Garnier, se fixer un cap et s’y tenir ». Et de conclure : « Nos services sont à votre disposition » en réponse à la demande des Indépendants, d’obtenir les documents portant sur l’acte de cession partielle des droits consentis, au profit du Lou Rugby du stade de Gerland. Une promesse, cette fois de son prédécesseur, Georges Képénékian.


Article Le Progrès du 26 novembre 2018

Laisser un commentaire