L’UDI est désormais unifié, pacifié, libéré

Compte rendu du congrès UDI 17 mars Paris
Par Damien Thiebaut

L’UDI est désormais un parti unifié

Le congrès s’ouvre par la proclamation des résultats pour l’élection du président de  notre parti : Jean-Christophe Lagarde est proclamé élu avec 90,3 % des suffrages exprimés, il entame donc un second mandat de trois ans.
Le congrès adopte également quelques modifications statutaires qui reconnaissent notamment le rôle de sympathisants. Les nouveaux statuts prennent acte que L’UDI est désormais un parti unifié.
Congres UDI avec Jean-Christophe Lagarde elu president.
Paris, FRANCE-17/03/2018

Le point fort de l’UDI est l’ancrage territorial

La matinée se poursuit avec deux tables rondes sur le thème des territoires puis sur l’Europe.
L’ancrage territorial est un point fort de notre mouvement, nous réaffirmons notre attachement à  la décentralisation. Même s’il faut  tenir compte du développement des métropoles, l’UDI considère qu’il ne faut pas négliger certains territoires de la république tels les territoires ruraux qui s’estiment parfois délaissés :
Le pouvoir actuel a parfois une vision jacobine du territoire, nous devons faire entendre notre voix et l’expérience de nos élus locaux pour favoriser un développement du territoire.
La deuxième table ronde permet de réaffirmer notre attachement au développement de l’union européenne.
L’UDI réaffirme son engagement fédéraliste que nous porterons aux élections européennes. Même si nous sommes conscients que tout n’est pas parfait en Europe, c’est la seule façon de récupérer de la souveraineté. Les vrais patriotes sont européens. Jean-Christophe Lagarde annonce la tenue d’un conseil national en juin sur notre projet européen : il demande aux fédérations de se mobiliser sur ce thème pour enrichir le projet.
À l’issue de la matinée Valérie Letard nous engage à nous mobiliser pour les élections européennes qui arrivent très vite. Par ailleurs, Jean-Christophe Lagarde annonce que Valérie Letard sénatrice du nord est nommée présidente du conseil national de L’UDI.

Ce congrès doit être un nouveau départ avec un parti unifié et donc plus soudé

Les  parlementaires qui se sont exprimés au début de l’après-midi ont tous reconnu la période difficile rencontrée par notre mouvement  au moment de l’élection présidentielle. Ce congrès doit être un nouveau départ avec un parti unifié et donc plus soudé.
Yves Jego rapelle que l’UDI doit désormais s’adresser et viser à rassembler les centristes et la droite modérée . Notre parti devra s’engager fortement lors des élections européennes .
Nous avons la France pour patrie,
L’Europe pour frontière,
Le monde pour horizon.

L’UDI est désormais unifié, pacifié, libéré

Dans son discours de clôture Jean-Christophe Lagarde revient rapidement sur les années difficiles que vient de traverser notre mouvement, il remercie Les Adhérents qui sont restés attachés à notre famille malgré des périodes de doutes. Il annonce que l’UDI est désormais unifié, pacifié, libéré .
Notre président rappelle que nous ne sommes ni dans une majorité ni dans une opposition systématique. Nous voulons être une force de proposition sur la base de nos idées. Jean-Christophe Lagarde critique la dérive des républicains de Laurent Wauquiez vers des positions extrêmes qui sont contraires à l’histoire de la droite.
Sur la réforme constitutionnelle le président de L’UDI souhaite la mise en place d’une dose significative de proportionnelle : il propose même la mise en place d’un monde de scrutin à un seul tour, il soutient les réformes  du code du travail, de la SNCF et de la fonction publique.
Il conteste la hausse de la CSG et la réduction uniforme de la vitesse à 80K/heure.
Jean-Christophe Lagarde termine son discours en réaffirmant que notre mouvement défendra son projet fédéraliste aux européennes avec d’éventuels alliés, mais seul s’il le faut.

Damien Thiebaut

Nouveau logo, nouveau slogan !

« Désormais unifié, apaisé et libéré, l’UDI veut mettre au défi la majorité d’être la première sous la Ve République à accepter de travailler avec des partenaires libres. »

 

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire