Pour sauver nos commerces la Métropole de Lyon doit créer une plateforme de e-commerce, sorte d' »Amazon Lyonnais », réservée aux commerces de proximité

Face à la hausse très importante des admissions à l’hôpital et particulièrement en service de réanimation, le reconfinement était nécessaire. Le personnel soignant fait un travail remarquable, avec un grand dévouement, mais ne pourra pas accueillir et soigner tous les patients si l’épidémie n’est pas ralentie.

Ce 2ème confinement, bien que plus souple, va porter préjudice une fois encore aux TPE, et notamment aux commerces de proximité. Et pourtant, c’est de leur vitalité que dépend directement celle de nos centres-villes.

Le gouvernement a mis en place plusieurs mesures d’accompagnement pour aider notre tissu économique, mais celles-ci ne seront pas suffisantes. Nous demandons au Président de la Métropole de Lyon de mettre rapidement en place des mesures complémentaires.

À moins de 2 mois des fêtes de fin d’année, les commerçants et artisans de proximité ne peuvent baisser leurs rideaux. Le e-commerce est un outil pertinent pour offrir une réponse alternative à la continuité de l’activité en période de confinement. Toutefois la grande majorité de ces petits commerces n’ont ni l’expérience, ni les capacités humaines et matérielles pour répondre à cet enjeu. Nous demandons très rapidement à la Métropole de Lyon la création d’une plateforme de e-commerce en dropshipping sur le site internet de la Métropole. Cette plateforme serait réservée aux commerçants et artisans installés avec une surface de vente sur le territoire métropolitain.

Cette plateforme permettra d’atteindre la taille critique en terme de diversité des produits disponibles. Elle offrira aux commerçants la possibilité de rester en contact avec les habitants de leur commune pour les prises de rendez-vous pour récupérer leurs achats, elle pourra également accompagner la livraison de ces commandes.

Nos commerces et  nos artisans représentent l’identité de nos quartiers. Il est de la responsabilité du Président de la Métropole d’agir maintenant pour leur permettre de survivre à cette crise et de rester « ouvert » virtuellement en cette période stratégique pour leur chiffre d’affaire. Au-delà de la crise sanitaire actuelle cette plateforme locale de e-commerce permettra de concurrencer directement, mais de manière responsable, les leaders de la vente en ligne.

Ne rien faire c’est la victoire des grandes multinationales du e-commerce et l’agonie de nos centres-villes !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.